Boutique Girondins de Bordeaux, Produits Officiels FCGB

Club emblématique, Bordeaux est l'une des têtes d'affiches du championnat de France. Vous êtes fan des Girondins de Bordeaux ? Vous retrouverez dans notre boutique FCGB un large choix de produits officiels du club bordelais : casquettes, écharpes, chaussettes, survêtements, shorts et bien sûr les nouveaux maillots officiels du club au scapulaire. 

16 produits

Tri par prix :

La boutique des Girondins de Bordeaux

Le Football Club des Girondins de Bordeaux est une figure historique du football en France. Créé en 1919, il possède aujourd'hui un palmarès prestigieux, l'un des plus beaux parmi les équipes présentes en Ligue 1.

Tu trouveras à ta disposition dans notre boutique consacrée aux Girondins de Bordeaux les tenues des joueurs bordelais de la saison de Ligue 1 en cours. Toutes sont confectionnées par Puma. Nous vous proposons les maillots d'avant match et les maillots d'entrainement, les shorts officiels et les third, tout comme les pantalons de survêtement de Bordeaux.

La boutique girondins bordeaux équipe ainsi grands et petits à partir de 6 ans pour les entrainements ou les soirs de match au stade Matmut-Atlantique.

Le Bordeaux des grands crus

Si le club s'illustre tout d'abord chez les amateurs, il faut attendre 1937 pour changer de stature avec l'obtention de son statut d'équipe professionnelle. Avec des résultats tout d'abord en dents de scie, les Girondins ne commencent réellement à briller qu'après-guerre. En 1949, il monte en D1. Cette montée fera date dans l'histoire du foot français car pour la première fois une équipe venant de D2 se distingue en remportant le championnat dès son arrivée dans l'élite hexagonale.

Lorsque Claude Bez accède à la présidence du club en août 1978, l'argent coule à flot. Les recrutements durant les mercatos étoffent le club de joueurs d'exception. L'ambition du nouveau président est claire : jouer rapidement les premiers rôles ! On compte alors dans les rangs quelques internationaux tels que Jean Fernandez, Bernard Lacombe et Marius Trésor.

Mais le coup de génie du président Bez fut d'imposer en 1980 un jeune entraineur peu connu mais déjà bien talentueux : Aimée Jacquet. Durant 9 neufs ans, les grands techniciens français, Tigana et Giresse, côtoient sur la pelouse du stade Chaban-Delmas des stars nationales et internationales : le gardien Dominique Dropsy, les attaquants Battiston et Touré, le joueur allemand Dieter Müller, ou encore les jumeaux Yougoslaves Zlatko et Zoran Vujović.

Avec le départ de Jacquet en 1989 puis la chute du président Bez suite à des dépassements budgétaires, le club ne brille plus par ses résultats. Il est relégué en D2 puis navigue en milieu de tableau lors de la remontée.

Il faudra attendre 1992 pour attirer de nouveau les projecteurs avec la présence d'un jeune joueur. Un certain Zinédine Zidane affole les compteurs avec des buts d'anthologie notamment en coupe UEFA.

Durant 4 ans, avec la présence de Bixente Lizarazu et Christophe Dugarry à ses côtés, Zizou gagne ses galons de maître à jouer d'exception. Ce trio infernal sera appelé non sans raison en sélection nationale par un certain Aimée Jacquet avec le succès que l'on connaît.

Entre 1997 et 2006, le club retombe dans ses travers. Il faut attendre l'arrivée en 2007 d'un nouvel entraîneur emblématique, Laurent Blanc, pour redonner des couleurs aux Girondins. Durant trois ans, l'équipe étoffe un peu plus son palmarès, bat des clubs européens prestigieux avec en milieu de terrain et chef d'orchestre inspiré Yoann Gourcuff.

Depuis sa création jusqu'en 2016, le club a remporté quatre Coupes de France et trois Coupes de la Ligue. Il a aussi terminé premier à six reprises du Championnat de France et neuf fois second.

Le V de la Victoire tatoué sur les maillots

En 1938, le maillot des Girondins de Bordeaux s'ornent d'un scapulaire, un élément graphique en forme de V, symbole de victoire. Ce motif évolue au fil des saisons pour finir ces dernières années discrètement sur le blason positionné sur le haut du maillot.

Les couleurs d'origine, bleu foncé et blanc, évoluent aussi toute en nuance au fil des saisons. Elles s'inversent pour le maillot dédié au match joué à l'extérieur.

Entre 1990 et 1996, le bleu devient rouge bordeaux. Cette parenthèse s'achèvera avec la fin du président de l'époque, Alain Afflelou. Un troisième maillot néglige les couleurs officiels aux grands damnes des supporters. Ce third plus commercial délaissent les coloris traditionnels pour du vert kaki, du gris, ou bien du bordeaux et du marine.