Survêtements Saint-Etienne

4 produits

Tri par prix :

Le survêtement de l'ASSE

En 1976, toute la France suit l'épopée des Verts en Coupe d'Europe des Clubs champions. Et malgré une courte défaite en finale contre le Bayern Munich, cet engouement autour de l'Association sportive de Saint-Etienne ne s'effacera pas. Avant d'en arriver là, le club avait déjà fait parler la poudre au niveau national, avec 8 Championnat et 6 Coupes de France remportés.

Fondé en 1919, l'ASSE est l'un des rares clubs créés par une société. L'« Amicale des employés de la Société des magasins Casino » porte alors haut la couleur verte de l'enseigne. En 1926, l'équipe entame sa métamorphose pour devenir l'ASSE. Au stade Geoffroy-Guichard, les amateurs portant le survêtement ASSE progressent match après match. Le passage au statut de club professionnel en 1933 donne un coup d'accélérateur à l'équipe. Dans cette région industrielle et ouvrière, des spectateurs se regroupent alors la même année pour créer le premier club de supporters.

Une domination sans partage

Si l'équipe se distingue dès 1957 en devenant champion de France, il faudra néanmoins attendre l'arrivée de Roger Rocher à la présidence du club pour que le celui-ci bascule vers la gloire. Sous son impulsion, entre 1961 et 1982, les Verts vont régner sur le football français. Tout commence en 1962 avec le gain de la Coupe de France. Le club enchaine alors en 1963 son accession en première division.

En 1964, 1967, 1968, 1969, 1970, 1974 et 1975, les Verts s'imposent en tête du Championnat. Ils réaliseront le doublé en remportant le Coupe de France en 1968, 1970, 1974 et 1975. Un record ! L'équipe est redoutée. Sa composition s'articule autour de talentueux joueurs tels que le stoppeur Gérard Janvion, le libero Christian Lopez ou le milieu défensif Dominique Bathenay.

La saison 1975-1976 sera certainement l'apogée de cette période. L'Ange Vert, l'attaquant Dominique Rocheteau, trouve régulièrement le chemin du but. Il en inscrira 22 durant cette saison. Il portera son record à 37 réalisations durant la saison 78-79 sous le maillot et le survêtement ASSE que tu retrouveras dans la boutique de l'ASSE foot.fr dédiée au club.

1976 sera donc l'année de la fameuse finale en Coupe d'Europe. Les tirs des Verts touchent par deux fois les fameux poteaux carrés avant l'ouverture fatale du score par les Bavarois. Ce petit but suffira pour la victoire. Ce parcours exceptionnel se terminera dans les salons de l'Élysées où le président Valéry Giscard d'Estaing viendra les féliciter. Les joueurs paraderont aussi sur l'avenue des Champs-Élysées.

Un vivier de joueurs d'exception

Si Dominique Rocheteau est peut-être le joueur le plus emblématique de l'épopée des Verts d'autres ont également brillé par leur présence. Lors de cette période faste, 1974-1976, des internationaux comme le goal Yougoslave Ivan Ćurković et l'arrière Argentin Oswaldo Piazza côtoient durant les entrainements en portant le survêtement ASSE et sur le terrain avec le maillot AS Saint-Etienne, des joueurs sélectionnés en Équipe de France, les frères Revelli, Jean-Miche Larqué et Christian Sarramagna.

A la fin de la saison 1976, alors que l'ASSE remporte une nouvelle fois le Championnat, l'effectif est remanié. Le départ de joueur cadres marque un tournant dans l'histoire des Verts. Pour pallier ces absences, le club s'offre deux stars en 1979. Le milieu de terrain Michel Platini et l'attaquant international hollandais Johnny Rep ravivent la flamme des supporters dans le chaudron Vert. Le club remportera alors son dernier titre majeur en prenant la tête du Championnat de France.

Par la suite la présence de l'international camerounais Roger Milla dès 1984, du transfert de Laurent Blanc en 1993, puis dans les années 2010 de Dimitri Payet et Blaise Matuidi, permettra aux Verts d'animer le haut du tableau en Ligue 1 et de réaliser quelques exploits durant les compétitions européennes.

Six joueurs auront profondément marqué l'histoire de l'ASSE par leur omniprésence. Réné Domingo, Robert Herbin, Christian Lopez, Gérard Farison, Hervé Revelli et Jean-Michel Larqué ont respectivement disputé 518, 489, 453, 412, 405 et 403 matches officiels sous les couleurs du club.